RECHERCHER

PostHeaderIcon Metatroll – L’animateur récurrent de Meta TV Alain Benajam, proche de Thierry Meyssan et du Réseau Voltaire, rejoint le Young Leader NDA en taclant l’UPR au passage…

Nous l’avions annoncée de longue date : la phase de chaos et de trouble des esprits croîtra fortement avant le renversement du Nouvel Ordre Mondial, et nombre de personnes, voire de personnalités qui se croyaient dans la « Résistance » franchiront le rubicon, consciemment ou non, tandis que le chemin inverse s’observera également par rapport à des soutiens initiaux du Pyramidion.


Vidéo archive: En Mars 2017, Alain Benajam co-animait (devant un public de plus en plus confidentiel il est vrai), un nouvelle émission de Meta TV avec Tepa…

Cette fois, c’est l’animateur récurrent des loooooongues soirées de Meta Tv, au côté de Tepa, qui a décidé de rejoindre le Yound Leader Nicolas Dupont Aignan et son groupuscule DLF, saluant sa décision de se joindre à la catastrophique Marine Le Pen pour le second tour des Présidentielles !

Metatroll(s)

Pire, le responsable du Réseau Voltaire France, proche du journaliste français Thierry Meyssan installé en Syrie, a taclé l’UPR au passage en déclarant que le parti de François Asselineau soutenu par le Mouvement pour la Vérité avait « trollé » les Présidentielles

Ce pas en avant d’Alain Benajam vers le leader de DLF, formé par le French American Foundation, à laquelle il doit peut-être sa grande médiatisation, et l’écoute souvent compréhensive sinon connivente de grands journalistes alignés, lui permettant de capitaliser un petit matelas de voix confortables, illustre la dérive progressive d’une partie des pseudo-résistants vers l’extrême droite pro-us et anti-islam…

Il est d’ailleurs piquant d’observer que le young Leader Dupont Gnangnan a largement contribué à la débâcle lepéniste en brouillant davantage encore le message sur l’Euro : Lorsque l’on se donne du courage pour tenter de comprendre son programme totalement tarabiscoté pour attirer le plus de gogo-électeurs possible, on serend compte que l’officine DLF n’est ni pour la sortie de l’UE, ni pour la sortie de l’Euro, ni pour la Sortie de l’Otan, mais a fait sienne la théorie néo-mondialiste du Grand Remplacement…

Nous avions déjà souligné depuis quelques mois, voire depuis 1 à 2 ans, quelques errances marquées de Meta TV d’une part, qui avait notamment porté aux nues les troubles zététistes au prétexte d’assumer un dialogue constructif, et nous avions également souligné la d’autre part dérive trumpiste de Thierry Meyssan, qui en faisait un bien curieux adversaire du Système et ami d’Assad, alors que toute sa politique depuis 6 mois démontre l’exact contraire (il vient d’ailleurs de dérouler le tapis rouge au papy Kissinger, le Jacques Attali des Présidents US), comme tous ses prédécesseurs alignés !

Refusant a priori de reconnaitre les erreurs de sa grille de lecture quelque peu surannée, Thierry Meyssan (également membre du Réseau Voltaire et intervenant récurrent de Meta TV) s’est peu à peu coupé des forces vives de la Résistance au Système ces derniers mois, en s’enfermant dans une sorte de romance déconnectée de la réalité des faits, un genre de réécriture de la réalité à la manière des spins doctors du Système.

Un story telling de plus en plus ubuesque, sinon loufoque, qui prêterait à des actes évidents des intentions inverses ! Par exemple, Le Président de l’Empire atlantiste, Trump, inviterait Kissinger à la Maison Blanche non pas parce qu’il est son nouveau bouffon, mais pour donner des gages à ses opposants internes de l’Etat profond, ou pour démontrer à ses adeptes qu’il a bien compris qui tire les ficelles dans l’ombre, ou encore qu’il veut simplement le mettre en lumière, ce que tout le monde savait pourtant depuis des lustres…

De mois en mois et d’années en années, à force de donner des gages à ses opposants présumés de l’Etat Profond, Trump aura fini son mandat en réalisant exactement l’inverse de son programme prétendu, mais venant d’un milliardaire proche de certains lobbys puissants, comment en aurait-il pu aller autrement ?

Il en sera de même pour NDA désormais soutenu par le camarade en retrait Benji, un responsable de DLF richissime et tout aussi flou, ambigü et empreint de duplicité que son pendant étasunien, toutes choses égales par ailleurs.

Recomposition du paysage néo-mondialiste 

Nous assistons donc une fois de plus à la recomposition du paysage néo-mondialiste, avec le départ des personnalités les moins « spirituelles » au sens qu’elles sont souvent issues de vieux schémas totalement dépassés et qu’elle ne parviennent pas à se représenter le réel dans sa plénitude et son entièreté.

Libres à ces personnalités de se tromper de chemin : le Mouvement pour la Vérité gagne en parallèle de nouvelles forces chaque jour, pourvues de clefs de compréhension davantage aboutis et davantage en rapport avec la réalité du monde actuel, avec du monde réel.

Certains animateurs importants notamment après le 11 Septembre de l’opposition au Système semble quelque peu caler dans cette longue Résistance face au Malin, et nous saluons au moment où elles décrochent du train leur oeuvre.

Merci à A.B. pour ses contributions passées, et bonne chance surtout !

Merci à ces personnalités tombées progressivement en déshérence pour avoir animé durant toutes ces années une partie non négligeable du Mouvement pour la Vérité, et puissent-elles se réveiller de la torpeur qui les a peu à peu envahis et dans le manque d’écoute du Monde qui les a aveuglés, pour rejoindre ultérieurement la vraie dissidence.

En attendant leur réveil éventuel, la lutte continue !

3 réponses à to “Metatroll – L’animateur récurrent de Meta TV Alain Benajam, proche de Thierry Meyssan et du Réseau Voltaire, rejoint le Young Leader NDA en taclant l’UPR au passage…”

  • christ0 dit :

    je souscris totalement à ton analyse Josew.

    Je ne me suis jamais senti « dissident »; juste un homme pensant.
    j’ai suivi de loin en loin ce qui pouvait se dire sur MetaTv ou ailleurs.
    Concernant Alain Benajam, entre une parole juste de temps en temps et des apostrophes péremptoires, on est dans un logiciel d’un communiste déculotté des années 1990.
    Bref, une pensée gâteuse et triste.

  • Toutatis dit :

    Je pense q’a un certain age, on est moins motive pour s’informer ausi fortement qu’avant, on pense avec ses acquis qui ne sont pas forcement a jour pour avoir une bonne vision de la situation actuelle.

Laisser un commentaire