RECHERCHER

PostHeaderIcon Attaques « chimiques » en Syrie et MI6 – Le médecin qui a annoncé l’attaque avait été poursuivi par le Royaume Uni pour terrorisme…

Source : LesObservateurs.ch

Scoop. Attaque chimique en Syrie: Le médecin qui a annoncé l’attaque de Khan Sheikhoun s’appelle Shajul Islam. Il a été poursuivi pour terrorisme en Grande Bretagne.

Shajul-Islam2

Nous parlions déjà de cet individu ici.

Sommes-nous devant une grave manipulation de masse dont les médias sont les courroies de transmission?

**********

Un médecin, formé au Royaume-Uni et salué comme un héros pour avoir traité les victimes d’attaque au gaz en Syrie, a été jugé pour terrorisme « et appartenance au groupe qui a kidnappé le journaliste britannique John Cantlie »

Shajul-Islam

Source

A noter que les médias, tel Le Parisien, loin de remettre en question cet individu, le cite comme… une source

Les Observateurs.ch

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Quelle étrange coïncidence… le « médecin » revenait tout pile dans le pays où officie le MI6, ce service très spécial qui avait déjà annoncé la présence d’armes chimiques par le passé, à plusieurs reprises et à tort (par exemple en 2003 ou encore en 2013), provoquant plusieurs guerres particulièrement meurtrières notamment en Irak.

Evidemment, il ne s’agit que de pure coïncidences si le « médecin » terroriste s’est depuis lors repenti pour non plus attaquer mais aider l’Occident…

 

3 réponses à to “Attaques « chimiques » en Syrie et MI6 – Le médecin qui a annoncé l’attaque avait été poursuivi par le Royaume Uni pour terrorisme…”

  • Electron libre dit :

    Tout individu qui a un cerveau en état de fonctionner, a compris qu’il s’agit d’un enfumage de plus ; comme pour l’Irak, la Libye, etc. etc. ; Jean Ferrat le chantait si bien, lorsqu’il disait les guerres du mensonge ; rien n’a changé depuis, la propagande de guerre est toujours aussi active.

  • 1/G dit :

    Va quand même falloir que l’on m’explique… En septembre 2013 je crois, le régime Syrien, sous la pression internationale, a accepté la saisie et la destruction de son stock d’arme chimique(environ 1000 tonnes). L’opération s’est déroulée sous l’oeil vigilant de l’OIAC(Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques), et s’est terminée environ 2 ans plus tard, par la destruction de 100% du stock, selon les dires du porte-parole de cette même organisation. Je crois même que les derniers vestiges de l’arsenal (75 bonbonnes de fluorure d’hydrogène) ont été détruits au Texas (là aussi sous l’oeil vigilant de l’OIAC ????).
    Alors comment diable cette dernière attaque a-t-elle pu se produire?
    Donc, soit le régime Syrien a réussi a caché durant toutes ces années des stocks « non-déclarés », malgré les ravages de la guerre, les possible pertes de territoires, malgré la venue sur le terrain des inspecteurs de l’ONU et de l’OIAC, le tout coordonné par l’Otan….??? Et aussi, dans quel Intérêt Bachar aurait-il fait ça? (Peu plausible mais en accord avec la propagande occidentale, euh pardon… avec la version officielle)
    Soit ces armes ont été utilisées par les « Rebelles »…. ???

  • EMILE dit :

    Evidemment, tout cela pue la propagande sinoaméricaine mondialiste, qui pue le pétrole, le gaz et les pétrodollars, les américains, comme d’ab. encourageant les terroristes à debouloner ASSAD, le seul dirigeant qui protège les minorités religieuses y compris les chrétiens dans son pays. Partout où les américains passent, ils versent le sang et les larmes. Ils pratiquent très bien, la politique de la terre brûlée, en conservant les puits de pétrole et de gaz naturel.

Laisser un commentaire