RECHERCHER

PostHeaderIcon Inversion – Les grands médias (et les beaufs qui les regardent encore) s’insurgent qu’Asselineau connaisse et ses dossiers et le Droit qui régit la France !!

Source : LeParisien.fr

 » «Grand débat» : oui, Asselineau connaît par cœur les traités qu’il déteste

Pas une fois, il n’est intervenu sans citer un chiffre ou l’obscur alinéa d’un texte législatif. François Asselineau s’est distingué, mardi soir, lors du «Grand débat» de la présidentielle, par ses références précises, faisant même sourire François Fillon à l’évocation d’une énième disposition du traité du fonctionnement de l’Union européenne.


Présidentielle : que faut-il retenir du grand… par leparisien
Vidéo spéciale Collaboration au Système : Pour les grands Médias alignés, pas de surprire : les plus neuneus ont été les meilleurs intervenants de la soirée (« La Révélation » (sic)) lors du grand débat des 11 candidats !

La débauche de mentions d’articles, — 13 au total —, était risquée. Mais comme nous avons pu le vérifier, le candidat de l’Union populaire républicaine (UPR) ne s’est jamais trompé de ligne, qu’il s’agisse du traité du fonctionnement de l’Union européenne, du traité de l’Union européenne ou du traité de l’Atlantique Nord. Des textes qu’il abomine pourtant, puisqu’il souhaite un «Frexit» et une sortie de la France de l’Otan. Pas d’erreur non plus sur la Constitution de la Vème République et la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen.

Parmi les exemples les plus techniques, il a cité correctement les deux modifications constitutionnelles de «juillet 1993» et de 2007 qui ont respectivement conduit au retrait de notre constitution de l’article 68 portant sur le «crime de complot contre la sûreté de l’Etat» et de «haute trahison». Bonne pioche aussi sur la règle qui impose la rédaction du rapport qu’il a brandi plusieurs fois face caméra, celui sur les grandes orientations de politique économique de l’UE : il s’agit bien de l’article 121 du traité sur le fonctionnement de l’Union.


Vidéo archive : N’en déplaise à Arthaud, l’ignare, et à Poutou et leurs potos passablement abêtis par leurs vies de manards déconnectée du net, ‘Article 121 du TFUE (Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne) et les Gopé constituent le coeur nucléaire du Système et de son organisation en Europe et en zone France !

Lire la suite et la fin de cet article sur LeParisien.fr.

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Les journalistes alignés et les beaufs et autres belledoches qui les lisent encore, comme ces primo-votants passablement stupides qui se déversent gratuitement dans leur papier journal « intellectuel » préféré (lol, Libération est un papier journal d »abrutissement accéléré, mais pour ces gugusses écervelés de longue date, c’est le summum du Savoir et la Culture avec son pendant du soir Le Monde son pendant de « droate » le FIgaro), très nombreux bien qu’en baisse régulière, s’offusquent que François Asselineau connaisse sur le bout des doigts les dossiers et les articles de lois qui régissent le Pouvoir en zone France !

De la part des beaufs,ce n’est pas surprenant, car en-dehors de Game of throne ou d’une soirée canapé bierre-foot, ils ne connaissent pas grand chose aux réalités qui dirigent ce monde, mais de la part des journalistes alignés, c’est une véritable inversion des valeurs…

Pour eux, les plus vides (Macron en tête, mais ils ont bien apprécié aussi le show du clown antifa Poutou et de sa pote Arthaud) sont les candidats les plus intéressants, tandis qu’à l’inverse les candidats plus instruits, les plus intelligents et les plus sérieux, sont les plus mauvais selon leurs valeurs inversées.

D’où la nécessité absolue de mettre sa télévision à la poubelle, radio et journaux compris, car pour ces gens-là, il n’y a plus de salut possible pour toute cette masse collabo ou beaufisante qui veut faire l’autruche jusqu’à la mort, et la Révolution démocratique, la vraie, pas celle des candidats leurres de Méluche à Marine, viendra du net et du Mouvement pour la Vérité.

Et certainement pas d’ailleurs.

D’ailleurs, un sondage en ligne lancé par LCI sur sont site internet a révélé que les plus de 10 000 internautes qui avaient participé avaient placé très largement François Asselienau en tête des résultats quant au candidat le plus convaincant !

Bien loin des sondages officiels martelés dans les médias de masse et destinés à formater les esprits de l’opinion publique pour tenter d’écraser l’UPR dans l’oeuf… avec sans doute une certaine efficacité à la clef, l’électorat ayant une très grande inertie par ailleurs.

4 réponses à to “Inversion – Les grands médias (et les beaufs qui les regardent encore) s’insurgent qu’Asselineau connaisse et ses dossiers et le Droit qui régit la France !!”

  • Garlic dit :

    Peut-on voir la rediffusion quelque part?
    J’aimerais bien visionner cette mascarade.

  • Ekaterina dit :

    Je viens de la visualiser (sur youtube) et Asselineau a été excellent.

    En outre, j’ai pu constater l’importance du débat de fond chez les petits candidats, alors que les « grands » comme Macron, est d’accord avec tout le monde et une fois au pouvoir continuera la politique de 2007, puis celle de 2012 (son fameux changement, on nous l’a déjà fait en 2012).
    Mais surtout (car, pas de surprise pour Macron qui est un pur produit marketing et ça se voit), Fillon a montré son « vrai » visage : méprisant et hypocrite, comme si les « nuages » concernant ses déboires judiciaires étaient déjà du « passé ».

    Il apparaît dans ce débat, comme un individu totalitaire, méprisant et sournois.

    J’ai été touchée par les positions de Cheminade ou Lassalle qui parlent des vrais gens et de ceux qui ont fait l’histoire.

    Poutou et F.Arthaud, ont dit des choses vraies, leur rôle fut important ne serait ce que pour voir la réaction de ceux qui se considèrent comme de « grands » candidats, face à ceux qui n’ont quasiment aucune chance d’être élus, et le savent.
    Donc, l’attitude des « grands candidats » à l’encontre de ces deux, préfigure celle qu’ils auront vis à vis des gens encore plus ordinaires (encore plus que F.Arthaud ou Poutou), si jamais ils sont élus.

  • christ0 dit :

    J’aime assez peu le mot de beauf qui a été utilisé depuis les années 80 par le gauchisme comme synonyme masqué pour dire fasciste. Depuis au moins 2 décennies on est entré dans l’air des ricaneux (qui ricane), c’est à dire que plus rien n’a d’importance et surtout pas l’essentiel. Nous sommes dans la dictature par l’ennui et la dérision.
    Quand au fait que les gens votent contre leurs propres intérêts, c’est presque un loi de la nature et c’est le travail des politiciens de faire perdurer cet impératif.

Laisser un commentaire