RECHERCHER

PostHeaderIcon Extrême-droite – Les électeurs du Nouveau FN ne veulent surtout pas pas d’une sortie de l’Europe et de l’Euro….

Source : 20minutes.fr

« Présidentielle: Dans le village où Marine Le Pen avait cartonné en 2012, le FN a-t-il toujours la cote ?

REPORTAGE Mais que pensent aujourd’hui les habitants d’Uttenhoffen, petit village alsacien où 43,07% des suffrages s’étaient portés sur Marine Le Pen lors du 1er tour de l’élection présidentielle de 2012? «20 Minutes» est retourné à la rencontre de ses habitants…

(…)

« Avec l’Europe, elle s’est tiré une balle dans le pied »

Autre point d’inquiétude, le retrait de l’Europe et le retour au franc. « Ça ne nous intéresse pas. On a peur de ça. S’il y a un truc de bien, c’est l’euro. Avant, en voyage, il fallait trois porte-monnaies. Maintenant, c’est facile. Là, c’est le gros problème du programme de Marine, elle s’est tiré une balle dans le pied », regrette Serge.

« Ave

Pour Robert, sexagénaire, retraité qui jardine, « Marine, c’est l’unique. » Mais sortir de l’euro, « c’est une connerie. Avec cette idée, elle s’est torpillée toute seule. Cela m’inquiète un petit peu. On voit déjà la merde avec les Anglais. Il n’y a rien pour le petit peuple. Le coût de la vie est trop cher. Les promesses ? Rien à cirer. Elles ne sont jamais tenues et ils en font de plus en plus. Ils ne pensent qu’à eux. Cahuzac, Fillon… ce n’est pas possible. S’ils se réunissent contre Marine, c’est parce qu’ils ont la trouille. Tout le monde va voter FN. Marine va essayer de changer les choses, va-t-elle y arriver ? »

Même inquiétude pour René, ancien employé dans l’industrie, qui vote à droite mais choqué par l’affaire Fillon, qu’il pensait pourtant être le meilleur candidat. S’il reconnaît que le programme de Marine « lui convient bien », la sortie de l’Europe, c’est rédhibitoire. « Cela fait 70 ans que nous avons la paix. C’est l’Europe qui nous l’a amenée. C’est dommage de s’y attaquer. Cela ne veut pas dire qu’il faut tout accepter : il faut s’imposer, être un peu plus brutal. Mais l’Europe c’est la paix et je voudrai bien rester tranquille. » (…) »

Lire l’intégralité de cet article démasquant le double discours du FN sur 20minutes.fr.

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

On le voit, les électeurs du Nouveau FN (comme de l’ancien d’ailleurs) sont surtout attirés par le discours sécuritaire et sans doute identitaire (anti-Islam) de leur égérie, mais sont effrayés par l’idée de couper le cordon ombilical avec les causes de leurs angoisses…

A l’opposé même de l’UPR, les électeurs de Marine ne veulent surtout pas sortir de l’Union Européenne, et totalement lobotomisés par la doxa élitiste, ils sont persuadés que l’Europe est un bienfait, malgré les frontières ouvertes en grand, malgré les délocalisations imposées, malgré les guerres néo-coloniales de l’Europe atlantiste, malgré toutes les responsabilités de cette Union Européenne si favorable à l’immigration  forcenée !!

Pour une grande partie des soutiens à Marine Le Pen, le Frexit est une abomination.

Autant dire qu’avec des supporteurs de cette trempe, leur cheffe de guerre n’est pas prête de sortir du carcan européiste : avec la garantie que les frontières resteront ainsi une immense passoire européenne…

Sans doute ces votants au FN, ce golem des illuminatis bientôt projeté aux commandes pour semer le chaos final, préfèrent-ils les discours visant des boucs-émissaires situés tout en bas de l’échelle sociale.

6 réponses à to “Extrême-droite – Les électeurs du Nouveau FN ne veulent surtout pas pas d’une sortie de l’Europe et de l’Euro….”

  • Sébastien dit :

    Qu’est-ce qu’ils attendent pour voter Asselineau?

  • Sébastien dit :

    Eh gros malin, comment il va être élu président alors le gros Asselineau?

  • Cluedo dit :

    Ils sont dans la superficialité.

  • Teutonique dit :

    Le FN parle d’un référendum mais surtout d’une reprise progressive de souveraineté: sortir de l’U.E serait néfaste si cela était brutal, purement électoral et sans un soutien avéré du peuple avec une Allemagne qui quitterait plus brutalement encore la zone € pour rejoindre le bloc russe et anglais ce qui nous laisserait KO.
    Asselineau est une sorte de nouveau Chevènement droitiste, un franc-tireur utopiste ! Peut-être tout juste en cas de sortie de l’U.E un futur ministre des finances de Marine car les impôts sont l’affectation prioritaire de l’élite promue de l’ENA… globalement des incapables ou des trompeurs mais l’exception confirmera peut-être la règle ?
    FA ne passera jamais au second tour et devrait comprendre ainsi que les siens que seule Marine en rétablissant la proportionnelle, permettra à l’UPR de faire des députés aux prochaines Législatives et d’influer fortement sur ce référendum de sortie de l’U.E mais va-t’il au moins se faire rembourser ses frais de campagne ?

Laisser un commentaire