RECHERCHER

PostHeaderIcon Anti-Asselineau et anti-peuple – Sondages présidentielle 2017 favorisant Macron, Marine Le Pen et Fillon

Source : par joelim sur Agoravox.tv

« Présentation de connivences entre instituts de sondage et monde politico-syndicapatronique.

Enquête de grande qualité : précise, didactique et agréable à écouter. Au final on finit par ne plus vraiment voir la différence entre un institut de sondage et un institut de marketing. Peut-être que la raison est qu’en pratique et actuellement il n’y en a tout simplement pas… »

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Une excellente vidéo explicative sur les liens occultes de l’oligarchie illuminatillonne et de leurs zélateurs stipendiés.

Dans l’ombre ds grands médias, un système pyramidal et mammonique très perfectionné a été édifié dans l’ombre par des personnalités  très influentes et très puissantes, qui détestent prendre la lumière et qui ne s’affichent jamais dans les JT…

13 réponses à to “Anti-Asselineau et anti-peuple – Sondages présidentielle 2017 favorisant Macron, Marine Le Pen et Fillon”

  • christ0 dit :

    La vérité de situation fuit de partout.

    Les digues système se fissurent à belle vitesse.
    Même les militants LR fillonistes sont indignés.
    La presse oligarchique est accusée de toute part.

    Pendant ce temps là, la presse se soutient en se mordant la queue.
    France Inter soutient France Inter (Radio Paris).
    « Ce matin, tiens, une chronique de soutien à Thomas Legrand et aux journalistes politiques ! »
    « Solidaire avec Thomas Legrand ! »
    https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-eco/l-edito-eco-10-mars-2017

    Même les petits gauchistes de « ACRIMED » sont scandalisés par autant de saloperies.
    http://www.acrimed.org/Thomas-Legrand-selectionneur-de-l-equipe-des

  • connard n°1 dit :

    https://strawpoll.com/9w4e17g

    Voici un sondage issu d’internet un peu plus réjouissant!

  • christ0 dit :

    Je pense qu’il faut raison garder.

    Si l’UPR fait de gros scores dans les sondages du net, ainsi que dans ses adhésions en ce moment, c’est juste parce certains de ses 190 000 votants aux dernières élections ont décidé de se mobiliser individuellement.

    Beaucoup d’upéristes ont mis des mois avant d’adhérer au mouvement (comme moi).
    L’UPR est un mouvement qui fait appel à l’intelligence, donc au temps de réflexion.
    Je pense qu’il ne faut pas s’illusionner d’un raz de marée en une semaine, ni 2, ni 3. Nous sommes dans un mouvement de fond.
    Plus le temps de réflexion est long, plus l’adhésion est forte et intransigeante.
    Les 500 parrainages n’ont, pour le moment, réussit qu’à ressouder 190 000 votants UPR.

    L’armée de réserve de l’UPR reste à recruter!
    Il y en faut encore des MILLIONS!

    Principe de réalité.

    • AZE dit :

      +1
      Tout à fait d’accord

    • Thierry Theller dit :

      @christo : « L’Armée de réserve de l’UPR reste à recruter. Il y en faut encore des MILLIONS »

      Nul besoin d’aller chercher bien loin, cette Armée de réserve se trouve là où on l’attend le moins : CHEZ LES ABSTENTIONNISTES… Oui !

      Tant il est vrai que, si l’on ne peut choisir entre murs liberticides, barreaux démocratiques, barbelés sociaux et gazage économique, on peut, non aller se coucher dans le lit d’une abstention sans issue, mais, au contraire, briser les miradors et sectionner les chaînes oligarchiques de notre soumission : en allant ouvrir, à deux battants, les seules portes qui vaillent encore pour faire entrer ce qu’il nous reste de liberté souveraine, afin de sauvegarder et rassembler les derniers fragments de notre libération citoyenne.
      Stop aux manipulations ! Aujourd’hui, CanicheTV fait ses dernières cabrioles…

      Un abstentionniste s’exprime
      https://www.youtube.com/watch?v=eyx_lLtkqe0

      • christ0 dit :

        Je te rappelle @Thierry Theller que pour qu’un abstentionniste (chronique ou pas) se mette à voter, il lui faut d’abord avoir prit connaissance de l’offre politique et qu’il ait pu faire son choix dans cette offre. Cela ne le distingue pas des électeurs effectifs.
        Les abstentionnistes doivent au préalable s’informer pour voter, donc être dans une dynamique de recherche de « vérité » ou de solutions.
        Souscrire aux idées de l’UPR demande du temps et de la réflexion car ce n’est pas de la politique slogan.
        Je ne sais pas, à l’inverse de toi, si l’UPR sera un aspirateur à abstentionniste, par contre je sais que les futurs électeurs de ce parti sont d’abord et avant tout des gens convaincus qui ne vote pas pour un parti « installé ».

  • christ0 dit :

    Message personnel à @connard

    Connard, tu n’es pas un connard.
    Il ne faut plus se mortifier ou s’avilir.
    Reprend conscience de ta valeur.

    Merde, putain, chiotte!

  • Oz dit :

    Sur LCI le dernier sondage totalisait 107 %. Là c’est 98 % 🙂

  • Asselineau forever dit :

    François Asselineau, ancien inspecteur des Finances « en disponibilité ». Y’a-t-il un lien?

    La situation fiscale de Marine Le Pen : « Du vacarme pour peu de choses »
    Partager sur Facebook Tweeter
    La rumeur médiatique se régale : une nouvelle affaire rattraperait Marine Le Pen sur le plan fiscal, concernant son patrimoine. Démontage de la rumeur avec Me François Wagner, son conseil, interviewé par Samuel Martin pour le quotidien Présent.

    Montretout Marine Le PenPrésent : Quels sont les éléments du dossier ?

    Me François Wagner : Voyons d’abord Montretout. Jean-Marie Le Pen détient, par le biais d’une société civile immobilière, la propriété de son domicile de Saint-Cloud. Il a décidé, dans le cadre de la loi fiscale existante, de faire donation à ses filles Marine et Yann, de 350 parts à chacune d’entre elles. La valeur de la part retenue dans l’acte notarié en date du 22 juillet 2012 se fonde sur la valeur déclarée par Jean-Marie Le Pen à l’administration fiscale au titre de son ISF, non redressée pendant près de dix ans. L’acte est bien sûr enregistré auprès de l’administration fiscale. Et puis plus rien.

    — Plus rien ?

    — Le service territorialement compétent des Finances publiques, qui ne peut manquer avoir vu l’acte, ne sollicite aucune explication alors qu’il montre une attention vigilante à la situation de Jean-Marie Le Pen depuis plus de trente ans.

    — Où est l’affaire alors ?

    — L’affaire surgit avec la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en août 2015. Le président nommé par François Hollande le 19 décembre 2013 est Jean-Louis Nadal, qui fut par parenthèse un fervent soutien de Martine Aubry lors de la primaire socialiste. A tout pécheur miséricorde ! La HATVP va estimer que la valeur retenue dans l’acte du 22 juillet 2012 n’est pas la bonne et se substituer à l’administration fiscale selon une procédure qui n’a de contradictoire que l’apparence. La HATVP va se servir d’estimations d’autres biens, obtenues de la Direction générale des finances publiques, présentés sans leurs caractéristiques et leur état d’entretien. Marine Le Pen va contester cette manière de faire, les estimations et les décotes. La HATVP, par délibération du 3 décembre 2015, va maintenir ses allégations et décider de transmettre sa délibération au Parquet national financier (PNF). Ledit Parquet va ouvrir une enquête préliminaire le 7 janvier 2016, sans écho à ce jour.

    — C’est alors qu’intervient l’administration fiscale.

    — Effectivement. La Direction nationale des vérifications de situations fiscales (DNVSF) va notifier le 23 décembre 2015 une proposition de rectification, considérant que la valeur de la part doit être portée de 408 € à 1 295 €. Cette proposition va être contestée mais la DNVSF va maintenir ses prétentions.

    Le Livre des procédures fiscales prévoit alors la saisine de la Commission départementale de conciliation. Celle-ci s’est réunie le 31 janvier 2017. Nous avons fait valoir, plans et constats d’huissier à l’appui, que les surfaces retenues n’étaient pas les bonnes, que l’état d’entretien moyen de Montretout ne correspondait pas à celui des superbes propriétés retenues comme termes de comparaison, que la même valeur au m2 était donnée pour le salon comme pour une soupente accessible par une échelle de meunier. Nous avons surtout fait valoir que la valeur d’une part minoritaire de cette société civile immobilière était proche de zéro. Aucun bénéfice n’est distribué. Quant à la revente, qui voudrait acquérir ces parts aux côtés de Jean-Marie Le Pen, lequel a tous pouvoirs dans la société ?

    La Commission rendra son avis dans quelques semaines. Contrairement à ce qu’affirme Le Monde Marine Le Pen n’a pas l’intention d’aboutir à un accord avec l’administration. Elle ira au contentieux si nécessaire.

    — Et la maison de Rueil ?

    — Le prix de rachat de cette maison, après dix-huit ans de procédure, a été fixé par un Tribunal puis une Cour d’appel. La vente a été signée le 4 décembre 2012. Madame Jany Le Pen acquiert un droit d’usage et d’habitation sa vie durant, et sous cette réserve, Jean-Marie Le Pen acquiert la moitié indivise en toute propriété, Marine Le Pen et Yann Le Pen un quart indivis chacune. La DNVSF va notifier le 23 décembre 2016 une proposition de rectification. Des contestations de même nature sont élevées sur les superficies, l’état des lieux, les termes de comparaison, les décotes possibles. La procédure est en cours. Là encore, Marine Le Pen est décidée à aller jusqu’au contentieux si nécessaire.

    — Que conclure ?

    — Les procédures suivent leur cours normal et même si les redressements étaient appliqués, Marine Le Pen ne serait pas soumise à l’ISF, contrairement à ce qu’allègue Le Monde. Voilà bien du vacarme pour peu de choses, symbolique de toutes les tentatives pour entraver la campagne électorale de Marine Le Pen.

    Entretien paru dans Présent daté du 16 mars 2017

    • Josew dit :

      Sans doute Marine a pris toutes les dispos nécessaires pour ne pas payer d’ISF : c’est la préoccupation favorite des riches, et vu son fond de commerce de pseudo représentante du bas peuple, elle a encore plus de raisons de s’y soustraire !!

  • Weeds dit :

    Très intéressante vidéo, par contre l’uploader crache son venin sur l’UPR mais pas qu’un peut quoi, regarder les commentaires..

  • stereo dit :

    les sondages ne sont là que pour appuyer la presse dans toute son horreur propagandiste !
    Comme la presse : ne pas avaler !

Laisser un commentaire