RECHERCHER

PostHeaderIcon Présidentielles 2017 – La Grande Conférence de presse de François Asselineau ce vendredi 10 Mars 2017 à Paris

François Asselineau a tenu le 10 mars 2017 sa conférence de presse à Paris après l’obtention de ses 500 parrainages :

Vidéo – Remarquez durant la grande conférence de presse l’absence du drapeau européen derrière le Président (de l’UPR) François Asselineau… et ne manquez pas les questions des journalistes : FA se livre à un festival de quenelles ! 

Cette conférence de presse était l’occasion unique et même l’obligation pour les journaleux jusque là peu intéressés, et les grands médias alignés défiants, de se renseigner un plus sérieusement sur le grand candidat soutenu par le Mouvement pour la Vérité.

Le Principe de réalité a obligé la clique journalistique et les experts en cerveaux malades à se rendre à l’évidence : celui que leurs puissants rémunérateurs (patrons, banquiers, gouvernement, annonceurs) voulait à tout prix éviter fera bel et bien partie de l’aventure 2017, que cela plaise à ces médecins de la pensée ou pas !!!

Ce sont les élus de la France républicaine qui l’ont décidé.

Alors pour court-cricuiter l’intoxication journalistique qui s’est complue à retranscrire les propos de Français Asselineau de manière subjective et médisante, et comme diraient nos amis britanniques qui nous ont précédés dans ce mouvement historique de libérations nationales :

« Enjoy ! »

11 réponses à to “Présidentielles 2017 – La Grande Conférence de presse de François Asselineau ce vendredi 10 Mars 2017 à Paris”

  • stereo dit :

    Enfin ! Nous avons un VRAI français qui se battra pour les FRANCAIS !
    Quelle leçon de civisme avec des rappels simples sur l’esprit de notre constitution ! (j’ai eu l’impression de réviser mes leçons de l’école de la République d’il y a cinquante ans !)
    L’esprit Pétain va t il enfin sortir définitivement de ce pays ?!!!
    Désolé, mais les mots ont un sens, il y en a tellement qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez !
    Le patriote est celui qui aime son pays et, de facto, il n’est ni de droite ni de gauche et se lève dès que son pays est en danger et est prêt à le défendre contre vents et marées… La tempête est là, alors il faut la contrer pour que la sérénité revienne parmi le peuple.

  • Amblard dit :

    Concernant l’absence du drapeau de l’UE, je ferais remarquer qu’il en est de même au FN. Florian Philippot a d’ailleurs affirmé que le drapeau de l’UE sera retiré si le MLP était élue.

    Faites attention Josew à l’amalgame Union Européenne = Européen. On risquerait de croire que les militants de l’UPR manquent de précision.

    Allez je bois un verre aux futurs 2% d’Asselineau !

    • Josew dit :

      @ Amblard : connaissez-vous un autre drapeau européen que le drapeau de l’UE ?

      Nous non, donc sauf plus ample informé les 2 dénominations peuvent s’employer indistinctement pour le drapeau, sans risque de confusion.

      Sinon buvez bien (les pro-FN nous racontaient aussi sans rire que Asselineau n’aurait pas ses 500 parranaiges), mais attention quand même à votre Marine, car elle pourrait bien boire la tasse, Asselineau ou pas d’ailleurs (car Asselineau mord plutôt sur les abstentionnistes)

      • Amblard dit :

        C’est le drapeau de l’Union Européenne, ce qui exclut de facto un certain nombre de pays européens. Effectivement, quand on parle du drapeau européen, on sait de quel drapeau on parle. Néanmoins, l’enjeu est ailleurs : cela contribue à une association d’idées comme quoi l’Europe se résume à une fédération d’états. Tout ce qui ne participe pas à cette fédération d’états est alors décrit comme « anti-européen ».

        Quant aux parrainages, on peut penser que le candidat anti-système a pu profiter d’une consigne des partis dits de gouvernement. Maintenant que Asselineau a obtenu le précieux sésame, les médias voient d’un bon oeil le tonitruant Asselineau déclarer une rengaine qui leur est chère : « Le FN sème la haine et la division entre les français ». Cela rajoute une pièce de plus sur l’échiquier politique, le fou fera t-il chuter la dame ? Comme on dit, plus on est de fous, plus on rit.

        • Josew dit :

          Ah mais c’est clair qu’Asselineau va pouvoir jouer sur du velours maintenant qu’il a ses parrainages, et tout cela sans pour autant se départir de son honnêteté et de sa ligne politique, et c’est là qu’il a vraiment très bien joué.

          D’ailleurs, en bonne stratégie (c’est tellement plaisant de voir enfin un homme politique fin stratège), il ne se déclare pas « anti-Système », dans le sens où il est fidèle aux Institutions, qui normalement devraient être le Système en vigueur en France…

          En tous les cas, maintenant qu’il a passé le verrou des 500 parrainages, il va pouvoir siphoner de nombreux soutiens, et il n’est qu’à suivre le compteur de l’UPR qui explose littéralement depuis quelques jours, déjà plus de 17 000 adhérents payants !!

          Et plus de 700 000 EUR de dons…

  • Nominoé dit :

    La démocratie c’est la guerre… le pouvoir vient d’en haut, pas d’en bas…

  • john007 dit :

    François a super assuré dans son discours

    Il va les prendre un par un

  • christ0 dit :

    Vous avez remarqué que France Télévision bloque toutes les vidéos de l’UPR contenant un extrait de ses contenus pour des raisons de droits d’auteur?
    Deux poids, deux mesures!

    • Josew dit :

      Oui, les relais pro-NWO vont tenter de le museler pour ne faire que le commenter(en tordant ses propos et en le discréditant), mais l’URPR a plus d’un tour dans son sac et dispose d’énormément de vidéos pour faire entendre sa voix su le net, pas de souci de ce côté-là : les internautes auront de quoi faire !

    • Sébastien dit :

      France Télévision fait ça avec tout le monde.

Laisser un commentaire