RECHERCHER

PostHeaderIcon Politique & éco n°125 avec Pierre Jovanovic : spéciale Présidentielle (mars 2017)

Source : TVlibertes.com

Olivier Pichon reçoit Pierre Jovanovic journaliste économique et financier.Présidentielles : en France comme en Amérique, empêcher par tous les moyens l’expression des candidats non conformes au système.

  • Une campagne sous surveillance.
  • les banques, les médias, les juges ont pris le pouvoir.

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Comme toujours, à chacun et chacune de se forger sa propre opinion, sachant que Pierre Jovanovic demeure excellent en terme d’analyse macro-économique, et avec Olivier Delamarche il est même le meilleur analyste financier, à n’en pas douter.

Et même s’il est malheureusement un peu moins « performant » sur le plan politique (et géopolitique) ainsi que sur le plan spirituel (crucial) que d’autres personnalités du Mouvement pour la Vérité, Jovanovic fait référence dans son domaine économique et macro-économique !

Une vidéo à ne pas manquer.

7 réponses à to “Politique & éco n°125 avec Pierre Jovanovic : spéciale Présidentielle (mars 2017)”

  • Toutatis dit :

    A se concentrer sur un sujet, on manque des infos dans sa culture generale. Il disait ne pas connaitre Gladio.

    • Josew dit :

      Oui, Toutatis, clairement, Jovanovic manque un peu de culture sur des sujets apparemment connexes mais pourtant centraux.

      Mais sur sa partie, il reste imbattable, il faut le reconnaître.

  • Nominoé dit :

    Il a un goût de chiotte en tout cas…

  • Tyr dit :

    Mettre Jova sur le même plan que Delamarche, ce n’est pas gentil pour Delamarche qui a de véritables arguments, ce qui fait cruellement défaut à Jova la plupart du temps.

    • Josew dit :

      C’est votre avis Tyr, mais Jovanovic est un peu plus cash que Delamarche, signe qu’il a peut-être un peu mieux compris les vrais enjeux…

      Après ce n’est pas un concours non, tout juste un moyen de positionner ses interventions..

      • Tyr dit :

        Pour avoir lu les deux derniers livres phares de jovanovic, j’y ai vu des erreurs grossières, des mauvaises interprétations ou des contresens à longueur de pages.
        Chez Delamarche, c’est plus technique mais ça reste factuel et facilement vérifiable dès qu’on a un minimum de bases en économie et en finance.

        • Josew dit :

          Oui enfin Delamarche a également fait des annonces erronées, forcément, car l’avenir n’est jamais écrit d’avance.

Laisser un commentaire