RECHERCHER

PostHeaderIcon La France des Mystères – Les Alchimistes (Reportage)

Source : Stopmensonges

Au Moyen Age, un peu partout en Europe, se développe une discipline secrète et mystérieuse : l´alchimie.

Ceux qui la pratiquent multiplient, en cachette, les expériences pour découvrir la pierre philosophale qui serait capable de transformer le plomb en or et d´offrir la vie éternelle. « La France des mystères » vous propose de découvrir les principaux sites qui, dans notre pays, ont joué un rôle capital dans l´histoire alchimiste.

De Bourges, qui fut la capitale de l´alchimie, au château du Plessis Bourré qui attire, aujourd´hui encore, des spécialistes tentant de déchiffrer les symboles gravés dans ses murs, nous allons essayer de percer les mystères d´une discipline fascinante.

A Paris, dans le quartier du Marais, nous irons sur les traces de Nicolas Flamel, considéré comme le plus célèbre des alchimistes.
Comment expliquer la fortune soudaine de ce libraire ?

Avait-il trouvé le secret de la pierre philosophale ? Nous constaterons, à Chambord ou à Versailles, que certains alchimistes avaient obtenu les faveurs des princes et des rois.

Personnages intrigants, savants illuminés ou géniaux imposteurs, les alchimistes ont, en effet, réussi à séduire les riches et les puissants.
Au château de Cénevières, dans le Lot, nous visiterons l´un des derniers cabinets d´alchimie. Un lieu unique baigné d´une atmosphère étrange.
Mais cette discipline ésotérique a connu également ses dérives, ses excès et ses drames. A Tiffauges, en Vendée, nous pénétrerons les terres de Gilles de Rais, un personnage machiavélique et tyrannique qui s´est transformé en serial killer au nom de l´alchimie.

En compagnie de spécialistes et d´historiens, nous tenterons ainsi de décrypter et de comprendre l´indicible, de faire la part des choses entre légende et réalité. Avec « La France des mystères », nous vous invitons à une découverte différente de notre pays, une découverte où l´impossible devient envisageable, une découverte où l´alchimie nous dévoile un peu de ses secrets.

Jonathan

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Le Moyen-âges est très méconnu, très brocardé, bafoué et stigmatisé dans l’histoire officielle… pourtant cet âge couvre une période particulièrement longue de l’Histoire de la France, et a constitué à n’en pas douter une période charnière pour le développement du pays…

Une période de l’Histoire sans doute bien plus riche, bien plus positive et prolifique pour la Société contemporaine que les historiens officiels tentent de le faire accroire !

5 réponses à to “La France des Mystères – Les Alchimistes (Reportage)”

  • Toutatis dit :

    A mon avis, une periode sombre et pour cause si on regarde de plus pres les aventures d’une certaine communaute bannie la dernière fois en 1394 du royaume de France en pleine guerre de 100 ans.
    Bannies en 1292 de UK,
    en 1394 de France,
    puis en 1492 d’Espagne.

  • Sébastien dit :

    J’ai beau tomber régulièrement sur des textes parlant d’alchimistes, je ne bite rien à rien à cette « discipline ». Personne n’est capable d’en donner une définition, d’en décrire les fonctions et l’utilité???
    Le problème de l’ésotérisme, c’est l’omniprésence d’un charabia à couper au couteau dont bien des profiteurs font leur beurre. N’est-ce pas xxxxxx xxxxxxx ?

  • Sébastien dit :

    Tiens, une question qui me vient là tout de suite. Est-ce que les bâtisseurs des pyramides étaient des alchimistes?

  • AZE dit :

    C’est passionnant l’alchimie pour ceux qui prennent la peine de s’y intéresser vraiment.
    Comprendre les textes en revanche, il faut carrément s’accrocher, et la plupart sont d’ailleurs incompréhensibles, mais c’est voulu et assez normal de ne pas y comprendre grand chose.
    Il existe un corpus énorme de textes.
    Quant à définir exactement ce qu’est l’alchimie, on trouvera autant de définitions que l’on veut.
    Pour le profane, ça reste la transmutation des métaux vils en or.
    Pour les initiés, c’est plus une alchimie interne où c’est l’homme qui cherche à se transmuter lui même.
    On parle donc d’alchimie opérative dans le premier cas et spéculative dans le second.
    Et c’est là que ce fait la jonction avec plein d’autres disciplines actuelles ou traditionnelles.
    L’alchimie est partout sans même qu’on s’en doute.
    L’alchimie, c’est la physique quantique définit différement et qui est très à la mode depuis quelques années et qui attire aussi plein de petits malins qui font leur beurre.

  • Will l'enfant libre dit :

    Dans ce reportage, la propagande officielle est bien dite. L’Eglise a placé des alchimistes sur le bucher. Il suffit de lire le livre de Marion Sigaut « L’inquisition et la chasse au sorcières » pour démystifier….

Laisser un commentaire