RECHERCHER

PostHeaderIcon Cobayes gratuits et piège parfois mortel ? Vaccin contre les papillomavirus (Gardasil) : après le scandale sanitaire, les autorités européennes dans la tourmente…

Source : lemonde.fr

« Des médecins danois accusent l’Agence européenne des médicaments d’avoir biaisé une expertise sur les vaccins contre le cancer du col de l’utérus.

Cette fois, ce ne sont pas des associations de malades qui se plaignent, mais des institutions médicales au-dessus de tout soupçon de croisade anti-vaccins. Lundi 5 décembre, les services de la médiatrice européenne ont déclaré recevable les aspects majeurs d’une plainte déposée contre l’Agence européenne des médicaments (EMA) par le Nordic Cochrane Centre, ainsi que d’autres institutions, médecins ou chercheurs.

Les plaignants accusent l’agence européenne d’« incurie » dans le traitement d’une alerte de médecins danois suspectant des effets indésirables – rares mais sérieux – consécutifs à la vaccination contre le papillomavirus (HPV), virus à l’origine de cancers du col de l’utérus.

La plainte, détaillée sur plus de cinquante pages, jette une lumière crue sur les procédures de l’agence chargée des autorisations de mise sur le marché des médicaments dans l’Union européenne (UE).

L’affaire commence à l’été 2015. Louise Brinth, médecin à l’hôpital Frederiksberg de Copenhague, signale aux autorités sanitaires danoises plusieurs dizaines de cas de jeunes filles ayant été vaccinées contre le HPV et ayant présenté, dans les mois suivants, des troubles peu spécifiques, rassemblés sous diverses appellations : « syndrome de fatigue chronique », « syndrome douloureux régional complexe », « syndrome de tachycardie orthostatique posturale »…

Epuisement tenace, vertiges, douleurs musculaires ou articulaires persistantes, nausées et migraines, troubles de l’attention et de la mémoire : les effets peuvent être très invalidants. En 2013, au Japon, une… (…) »

Lire la suite et la fin de cet article sur lemonde.fr.

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Une fois de plus, les élites européistes ( et leurs véritables donneurs d’ordre oligarchiques) se retrouvent directement mêlées à un scandale sanitaire majeur !

Et tandis que le même papier journal le Monde annonce que les élites veulent étendre l’obligation de couverture vaccinale pour contre-carrer la défiance du peuple français envers les vaccins, cette nouvelle affaire du vaccin contre le cancer du col de l’utérus Gardasil va au contraire renforcer la défiance du peuple envers les lobbys pharmaceutiques, et leurs interrogations de plus en plus nombreuses envers le corps médical français (et le puissant lobby des médecins en particulier, pro-vaccination)…

Et malheureusement, par plus que ces menaces de renforcer les sanctions judiciaires contre les sceptiques et les incrédules, ce ne sont pas davantage les élucubrations de quelques spécialistes sur les raisons supposées de la défiance du peuple français, sans surprise relayées par les collaborateurs du Système tels que Conspiracy Watch, qui rétabliront la confiance perdue dans les vaccins…

Personnellement, je me souviens du moment où ces publicités sortaient à la télévision (je l’avais déjà jetée à la poubelle mais je la voyais parfois chez des amis ou la famille), et j’ai tout de suite trouvé cette nouvelle maladie et ce nouveau vaccin très étranges et suspects…. Bingo !

Sortir de l’Europe, de l’Euroet de l’Otan permettra de rendre possible une reprise en main de la politique de santé publique par le peuple français face aux puissants lobbys de l’ombre et leurs relais européistes.

2 réponses à to “Cobayes gratuits et piège parfois mortel ? Vaccin contre les papillomavirus (Gardasil) : après le scandale sanitaire, les autorités européennes dans la tourmente…”

Laisser un commentaire