RECHERCHER

Archive pour décembre 2016

PostHeaderIcon Transgenre – Bye bye Barack et Michelle Obama ? Ou plutôt Barack et Michel Obama ?

Alex Jones et Donald Trump avaient repris publiquement à leur compte l’information de la célèbre star étasunienne Joan Rivers, décédée subitement peu de temps après ses révélations dans des circonstances surprenantes, que la femme d’Obama serait en réalité son mari, et s’appellerait Michel plutôt que Michelle !

Ces assertions du nouveau Président républicain des Etats-Unis, avaient été passées sous silence par la grande presse internationale, mais avaient été largement relayées sur internet, et tout spécialement l’internet étasunien.

Pourquoi Obama a-t’il été comme sorti d’un chapeau en 2008 ? 

Quand on voit la médiocrité inouïe de son « règne », on peut se demander pourquoi l’illustre inconnu jusqu’en Obama a été sorti d’un chapeau…

Pour les tenants de cette information transgender, Obama aurait été choisi par les élites (celles qui désignent les candidats à la candidature) non seulement pour sa couleur de peau, mais également pour ses moeurs singulières, histoire de contribuer ultérieurement au développement de la théorie du genre et de faire au passage une petite quenelle à la populace…

Selon les tenants de la version d’un couple transgenre, les enfants du couple présidentielle seraient adoptés, et ce secret de polichinelle au sein des élites aurait coûté la vie à Joan Rivers (elle est décédée dans des circonstances étranges, après une biopsie non autorisée d’une corde vocale justement), car selon eux révélé trop tôt par la star connue pour avoir la langue bien pendue.

A l’heure du départ d’Obama de la Présidence de la République, ces rumeurs anciennes refont surface.

Alors info ou intox ?

A chacun et chacune de se forger sa propre opinion…

PostHeaderIcon Analyse – Michel Drac décrypte « Faire », le livre-programme du Bilderberger Fillon…

Michel Drac a lu Faire, le livre où François Fillon explique son programme. Détail et décryptage…
 

Les élites du Système sont aux anges, feue Maggie teutonnisée et son néo-pote Renaud trépignent !

PostHeaderIcon Dieudonné candidat… en 2018.

Dieudonné annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2018 et évoque son implication au Cameroun, mais aussi la France de Zemmour, avant de proposer une solution : la remigration.

Dieudo prépare sa sortie et sa nouvelle vie au Cameroun…

PostHeaderIcon Nouvel Ordre Mondial ou Nouvelle guerre froide ? Obama expulse 35 agents russes sur fond de complot sans preuves : En réponse, Poutine met à la porte 35 agents US… EDIT : puis se ravise.

Source : francais.rt.com

« Le Kremlin tient sa promesse de prendre des mesures de rétorsion après de nouvelles sanctions antirusses et l’expulsion de 35 de ses diplomates sous prétexte d’une «ingérence» de Moscou dans les présidentielles américaines qui n’a pas été prouvée.

11h27 CET
La diplomatie russe propose à Vladimir Poutine d’expulser de Russie 31 diplomates américains et quatre responsables du Consulat général.

«Bien sûr, nous ne pouvons pas laisser passer ce genre d’actions. La réciprocité est une des lois de la diplomatie et des relations internationales», a déclaré Sergueï Lavrov. »

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Mais à quoi joue le gugusse démocrate Obama, bombardé Prix Nobel de la Paix par la CIA (voir les travaux documentés de François Asselineau) et adulé par la grande presse aux ordres ?

Quel est le plan qui se cache derrière tout ça, alors que le pitoyable conspirationniste belliqueux de la Maison Blanche est sur le point de quitter enfin la scène après 8 années très enrichissante pour son compte en banque et celui de sa famille, mais calamiteux pour les Etats-Unis et le monde entier ?

EDIT : Finalement Poutine, gentleman, se serait ravisé et aurait mis son véto à la décision d’expulser 35 agents étasuniens… pour le moment en tout cas.

PostHeaderIcon Débunkage – Comment reconnaître des photos truquées ?

Les photos truquées,souvent utilisées par les faux dissidents pour tenter de piéger la vraie dissidence, favorisent la viralité d’une fausse information : c’est pourquoi il est important d’en rechercher l’origine, chaque fois que cela est possible.

Voici comment procéder :

Des conseils pratiques et utiles pour tout débunkeur en herbe…

PostHeaderIcon Dissidence – Mozinor croque le débat musclé de Soral VS Conversano sur Niveau Zéro de Dieudonné

Niveau Zéro revisité par Mozinor, façon des Chiffres et des Lettres…

Lol, excellent !

PostHeaderIcon Retour de bâton – Dans les centre-villes, la vidéo-verbalisation fait fuir la clientèle !

Source : LCI.FR

La vidéo-verbalisation a été lancée en février 2016 à Montpellier et près de 10 000 PV ont été dressés en neuf mois, soit 40 par jour.

Le but est de fluidifier la circulation mais les commerçants du centre-ville constatent une baisse des clients.

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Donc reprenons : les commerçants réclament davantage de verbalisation dans les centre-villes notamment en matière de stationnement afin de libérer des places pour les clients… mais les gugusses pleurnichent ensuite en constatant que les clients, qui en ont marre de se faire verbaliser à tout bout de champ, fuient le centre-ville et leurs commerces, lol !

L’arroseur Mammon arrosé !

PTDR !!!

Notre conseil : fuyez dare-dare les centre-villes où sévit la vidéo-verbalisation… ils veulent fluidifier la circulation, eh bien donnez-leur ce qu’ils réclament et évitez tous ces secteurs fliqués.

PostHeaderIcon Inversion – Fondamentalement opposé à la grâce présidentielle, Flambi gracie totalement Jacqueline Sauvage !

Source : lemonde.fr

« François Hollande accorde une grâce totale à Jacqueline Sauvage

Jacqueline Sauvage est sortie de prison dès mercredi soir. François Hollande avait estimé plus tôt que sa place était « auprès de sa famille ».

Condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, Jacqueline Sauvage a bénéficié d’« une remise gracieuse du reliquat de sa peine d’emprisonnement », qui « met fin immédiatement à sa détention », a annoncé l’Elysée mercredi 28 décembre dans un communiqué. « Le président de la République a estimé que la place de Mme Sauvage n’était plus aujourd’hui en prison, mais auprès de sa famille », a ajouté le palais présidentiel.

« J’ai décidé d’accorder à Jacqueline Sauvage une remise gracieuse du reliquat de sa peine. Cette grâce met fin immédiatement à sa détention », a écrit le chef de l’Etat sur son compte Twitter. »

En savoir plus sur lemonde.fr.

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Sous la pression insistante d’une kyrielle de personnalités du star système acoquinées au lobby féministe et à quelques adeptes de l’auto-défense et de la justice expéditive, François Hollande, alias Flambi le bien nommé, aura donc fini par renier ses propres convictions sur le droit de grâce avant de quitter lamentablement la scène…

Sans préjuger du fond de cette affaire compliquée, imaginons l’influence plus que des lobbys plus puissants que cet attelage hétéroclite pour la libération de la meurtrière (jugée en Assises par un jury populaire) ont pu avoir sur son pathétique mandat présidentiel…

Faire l’inverse de ce qu’il annonçait en 2012 et tout en prétendant le contraire, tel aura été la marque indélébile du mandat Hollande pour l’Histoire.

PostHeaderIcon Syrie – Libérer Idleb après Alep-Est

Source : voltairenet.org 

« La libération d’Alep-Est marque la fin de la tentative de renversement de la République arabe syrienne. Elle n’a été possible que par l’abandon du Qatar et le retournement partiel de la Turquie. Reste qu’une partie de la Syrie est toujours occupée par des jihadistes au service de l’Otan. Les prochaines victoires militaires et la fin de la guerre dépendent donc des négociations secrètes qui viennent de débuter avec des membres de l’Alliance atlantique.


Vidéo : Manifestation à Idleb en soutien aux terroristes d’Alep (Syrie)

La libération d’Alep-Est par l’Armée arabe syrienne n’a été possible que parce que des acteurs étrangers ont accepté de cesser d’y soutenir les jihadistes. Leur retrait ne pouvait pas être négocié par la République arabe syrienne, mais uniquement par la Fédération de Russie.

Moscou est parvenu à retourner le Qatar et à en faire un de ses alliés. Début décembre, ce revirement a été scellé par la vente par Moscou d’un cinquième du capital de Rosneft à Doha. Rosneft, c’est le joyau de la Russie, c’est la plus grande société au monde. En opérant cette transaction, prétendument pour renflouer le déficit budgétaire russe, Igor Setchine et Vladimir Poutine ont uni indissociablement les politiques énergétiques des deux plus grands exportateurs de gaz au monde. De fait, le Qatar a laissé tomber ses jihadistes alors qu’il dispose depuis mai dernier d’un bureau permanent au siège de l’Otan à Bruxelles.

L’autre évolution est celle de la Turquie. Si celle-ci en tant qu’État reste un membre de l’Otan, son président Recep Tayyip Erdoğan est devenu à titre personnel un adversaire de Washington. Depuis les élections législatives, la CIA a tenté déjà par quatre fois de l’assassiner, dont le 15 juillet dernier. Moscou tente donc de s’appuyer sur Erdoğan pour découpler la Turquie des États-Unis.

Même si cette manœuvre est complexe et peut demander du temps, elle a affolé Tel-Aviv qui a commandité l’assassinat de l’ambassadeur Andrei Karlov à Ankara ; un meurtre dûment approuvé et célébré par le New York Daily News, quatrième quotidien US et porte-voix du lobby sioniste le plus dur. Peut-être Tel-Aviv a-t-il également commandité la mort par balle, le même jour à Moscou, du directeur du bureau Amérique latine du ministère russe des Affaires étrangères, Peter Polshikov.

Après avoir un instant envisagé que la mort de Karlov soit l’effet d’un double jeu d’Erdoğan, dont l’assassin avait été un garde du corps, Moscou a constaté qu’il n’en était probablement rien. Vladimir Poutine a alors renforcé la sécurité de la Russie et celle de ses représentants à l’étranger. Au demeurant cet épisode atteste que, malgré les apparences, le président Erdoğan n’est plus maître chez lui.

La capture d’officiers étrangers dans un bunker de l’Otan à Alep-Est illustre l’évolution du conflit. Il s’agit principalement de ressortissants britanniques, états-uniens, français, saoudiens et turcs. En confirmant publiquement une liste non-exhaustive de 14 noms, l’ambassadeur Bachar Ja’afari a placé l’Otan devant ses responsabilités ; une démarche bien différente de celle qui avait prévalu, en février 2012, lorsque la Syrie avait négocié bilatéralement avec la France et la Turquie durant le siège de l’Émirat islamique de Baba Amr. À l’époque, Damas avait restitué une quarantaine d’officiers turcs et une vingtaine d’officiers français à leur armée d’origine, soit par l’intermédiaire de Mikhaïl Fradkov (directeur des services de Renseignement russe), soit directement à l’amiral Édouard Guillaud (chef d’état-major français) à la frontière libanaise. Mais l’accord qui avait été conclu avec le président Nicolas Sarkozy ne fut pas respecté par son successeur, François Hollande.

L’existence d’un bunker de l’Otan à Alep-Est confirme ce que nous disions sur le rôle de coordination des jihadistes par le LandCom de l’Otan, depuis Izmir. Or, jamais le Conseil atlantique, organe suprême de l’Alliance atlantique, n’a donné son feu vert à cette opération. Comme lors de l’attaque de Tripoli (Libye), en août 2011, Washington a utilisé les moyens de l’Otan à l’insu de certains de ses membres. Ce faisant, il applique la doctrine Rumsfeld selon laquelle il n’y a plus de coalition permanente autour des États-Unis, mais uniquement des coalitions à la carte, selon les cibles choisies par Washington.

La libération de la Syrie devrait se poursuivre à Idleb. Ce gouvernorat est aujourd’hui occupé par une kyrielle de groupes jihadistes sans commandement commun. Ceux-ci étant incapables d’assurer leur intendance et encore moins celle de la population civile, la zone est de facto gouvernée par l’Otan via de pseudos-ONG. C’est tout au moins ce qu’a constaté le mois dernier un think-tank états-unien. Pour y vaincre les jihadistes, il faudrait d’abord couper leur voie d’approvisionnement, c’est-à-dire fermer la frontière turque. C’est à cela que s’applique désormais la diplomatie russe.

Thierry Meyssan » 

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

 

PostHeaderIcon Hommage à Claire Severac, et à Benji des Moutons enragés – « La guerre secrète contre les peuples » – Meta TV (02/2016)

Source : Agoravox.tv par Nigari (son site)

« La lanceuse d’alerte Claire Séverac nous a quitté ce 25 décembre 2016. Nous n’oublierons pas son combat pour dévoiler les nombreux scandales sanitaires, notamment ceux de l’industrie pharmaceutique, je pense à la vaccination contre le papillomavirus (Gardasil et Cervarix). Claire, repose en paix aux côtés de ton amie Sylvie Simon.

Retour sur son passage à MetaTV en début d’année pour présenter son livre « La guerre secrète contre les peuples ». 

 LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Merci Claire Severac pour votre oeuvre de Vérité.

EDIT : On nous informe également ce soir du dècès prématuré de Benji, des Moutons Enragés à l’âge de seulement 44 ans, suite également à une maladie grave.

Nous ne connaissions pas personnellement Benji, mais avions pu remarquer d’excellents articles de réinformation et une ligne éditoriale fort bien inspirée sur ce site web qui a su se faire un belle place dans la Dissidence, pour le plus grand bénéfice des internautes.

Nous présentons à sa famille et à ses proches, notamment ses camarades co-animateurs des Moutons Enragés, nos plus sincères condoléances et le remercions pour le travail inlassable de recherche de Vérité fourni durant de longues années.

Malgré les épreuves, le combat continue, là-haut nous l’espérons et ici-bas.

PostHeaderIcon Syrie – Le président turc Erdogan affirme avoir les preuves du soutien de Daech par les États-Unis

Source : francais.rt.com

« Le président turc a déclaré que les États-Unis ne tenaient pas leurs promesses concernant la lutte contre l’État islamique. Il a affirmé détenir les preuves de leur soutien aux groupes terroristes en Syrie.


Vidéo archive Septembre 2016 – Les rumeurs insistantes sur un soutien des USA à Daesh contre Assad perdurent depuis plusieurs années.

« Les forces de la coalition ne tiennent malheureusement pas leurs promesses », a déclaré Erdogan lors d’une conférence de presse avec son homologue guinéen, Alpha Condé, en visite à Ankara.

La Turquie est engagée depuis fin août en Syrie, où elle combat notamment l’EI et les milices kurdes qu’elle considère comme terroristes. Au moins 37 de ses soldats ont été tués depuis le début de cette opération.

L’armée turque et les rebelles syriens qu’elle soutient, tentent depuis plusieurs semaines d’enlever à l’EI son bastion d’Al-Bab, à environ 25 kilomètres au sud de la frontière turque dans la province d’Alep, où les forces d’Ankara ont essuyé la semaine dernière de lourdes pertes.

Le président Erdogan s’est plaint que, plutôt que de soutenir la Turquie, l’Occident préfère venir en appui à l’EI ainsi qu’aux Kurdes du Parti de l’Union démocratique (PYD) et de son bras armé, les Unités de protection du peuple (YPG), soutenus par Washington.

Les Occidentaux « soutiennent tous les groupes terroristes, le YPG, le PYD, mais aussi Daech », a-t-il assuré en utilisant l’acronyme arabe de l’EI.

« C’est parfaitement évident », a-t-il affirmé, assurant que la Turquie disposait de preuves en images. (…) »

Lire la suite et la fin de cet article sur francais.rt.com.

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Inutile de préciser que le Mouvement pour la Vérité a grande hâte de visionner ces prétendues preuves en images…

PostHeaderIcon Carnet – Claude Gensac et la Princesse Leia rejoignent les étoiles à leur tour…

Après Michelle Morgan décédée à l’âge de 90 ans, c’est Claude Gensac, Madame de Funès à l’écran, qui a définitivement quitté la scène terrestre à l’âge de 89 ans.

Elle est rejointe en cette fin d’année particulièrement meurtrière par la Princesse Leia, de Star Wars, alias Carry Fisher, addicte aux substances illicites, décédée d’une crise cardiaque à l’âge de seulement 60 ans.

Il devient difficile de tenir à jour la rubrique nécrologique tellement les disparitions de personnalités se sont multipliées en 2016.

Paix à leur âme : que vous soyez puissant ou misérable, connue ou inconnu, chacun et chacune reste égal(e) devant la mort, en tout cas pour le moment.

Et ce n’est pas plus mal.

PostHeaderIcon « Remigration » ? Suite à la résolution de l’ONU contre les colonisations des territoires occupés, le Ministre de la Défense israëlien appelle les Juifs à quitter la France (qui ne serait pas « leur pays ») pour s’intaller en Israël.

Source : leparisien.fr 

« Le ministre israélien de la Défense, l’ultranationaliste Avigdor Lieberman, n’a pas fait dans la demi-mesure, lundi, pour attaquer la France. Faisant référence aux attentats qui ont ciblé la communauté juive ces dernières années, il s’est adressé aux Juifs de l’Hexagone (par ailleurs la plus importante communauté d’Europe) : « Ce n’est pas votre pays, ce n’est pas votre terre, quittez la France et venez en Israël. » (…) »

Lire la suite et la fin de cette hallucinante déclaration publique sur leparisien.fr

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Malgré les appels incessants à l’alyah ou encore la « remigration » des responsables israëliens (pour les autorités sionistes et messianiques, l’installation en Israël des Juifs de la diaspora constituerait un retour ver la « terre promise » par Dieu), il semble que le flot des personnes de confessions juives de France se tarisse partiellement cette année vers Israël, et le mouvement, encore conséquent, diminuerait de -30% en 2016, avec environ 6 000 alyahs.

Sachant que parmi ces remigrants, certains déçus de leur nouvelle situation en Israël seraient tentés de revenir en France (nous ne parlons bien évidemment pas ici d’Ulcan qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt)…

Le Ministre de la Défense israëlien a également comparé une prochaine réunion sur la conflit israëlo-palestinien qui doit se tenir à Paris de « version moderne du procès Dreyfus », tandis que plusieurs ambassadeurs de pays ayant voté la résolution anti-sioniste à l’ONU ont été convoqués par Israël.

Dans le même temps, le Président de la Région Paca Estrosi a pris en urgence un avion pour soutenir son ami Netanyahou qui venait de déclarer qu’il piétinerait une fois de plus le droit international en ne respectant pas la résolution 2334 de l’ONU et en poursuivant la colonisation des territoires occupés depuis 1967, y compris Jérusalem Est !

Sans en apporter la démonstration, l’entité sioniste a affirmé avoir les preuves que la résolution condamnant Israël avait été l’oeuvre d’un complot ourdi par le Prix Nobel de la Paix, Barack Obama…

PostHeaderIcon Mélenchon – Une France prétendument insoumise… menée par un tribun soumis à sa loge maçonnique par un serment d’allégeance sur la vie !

Source : Robin des villes (son site) par Agoravox

« Le vendredi 23 décembre 2016

Jean-Luc Mélenchon est entré en franc-maçonnerie en 1983. L’histoire nous a montré que la franc-maçonnerie n’était pas incompatible avec la politiques. Mais peut-on prôner réellement l’insoumission, notamment par rapport à l’Union Européenne, l’OTAN et les Etats-Unis, lorsqu’on a soi même prêté un serment d’allégeance à une organisation dont les travaux doivent, également par serment, rester secret et dont sont issus les pères fondateurs des Etats-Unis et de l’Union Européenne ? »

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

Jean-Luc Mélenchon a disposé il y a désormais pas mal d’années d’un bon de sortie du Parti Socialiste pour  occuper le terrain de la pseudo-contestation politique à chaque Présidentielle. En 2012, il avait offert ses voix à Flambi « sans aucune contre-partie », pour racontait-il sans rire, faire barrage à Sarkozy : il en sera de même aux prochaines élections,où il se retirera avec ses millions de voix sans contre-partie pour l’un ou l’autre des 2 autres candidats du Système qui resteront en place…

En effet, à la fin du 1er Tour, son rôle de candidat leurre visant à occuper le terrain et capter les voix de la contestation pour les recycler au second tour « sans contre-partie » sera terminé. Du travail bien fait.

La vidéo ci-dessous démontre que le tribun Méluche, validé par les tireurs de ficelle de l’ombre pour ses talents oratoires réels, est capable de dire à peu près tout et son contraire, l’essentiel étant qu’il remplisse pendant les campagnes électorales son rôle de candidat-leurre.

Méluche, le Candidat leurre préféré du Système 

En cela, il respecte totalement la mission de sa hiérarchie maçonnique,, et le serment à la vie de soumission qu’il a prononcé lorsqu’il a été initié dans sa loge !

La France insoumise emmenée par un FM soumis à son serment d’allégeance : elle est pas belle la vie politicienne orchestrée par le Système ?

Et ne doutons pas un instant que tous les jeunes  gogos, à peine sortis des jeux vidéos ou des séries débilitantes, quand ce n’est pas encore de programmes plus salasses, avec encore du lait dans le nez, sauront de faire avoir par ce véritable tour de passe-passe…. sans parler des plus anciens gogochistes qui viendront renforcer les troupes de pseudo « insoumis », baignant dans un formatage au formol martelé quotidiennement par la presse subventionnée.

PostHeaderIcon LOL ! – « La Vérité de l’information existe, elle est sur France inter » !

Les chercheurs de Vérité qui de par le monde tentent tous les jours d’en savoir davantage, parfois au péril de leur vie, seraient complètement à côté de la plaque selon la journaliste Alexandra ben Saïd intervenant sur France Inter face à TMF, alias Tristan Mendes France, le petit-fils de Grand-Papa, bien connu du Mouvement pour la Vérité depuis les travaux menés sur les attentats du 11 Septembre 2001 :

En fait, « la Vérité de l’information existe, elle est sur France Inter« , assène sans ambage la journaliste aux internautes médusés, réclamant de la censure et de lourdes sanctions – financières, et pas seulement – contre les auteurs de « fausses informations » et déplorant avec son invité apparemment de mèche  la pluralité des sources d’informations, qu’elles proviennent des réseaux sociaux ou d’autres pays tels que la Russie :

 

La Vraie info est sur France Inter et on ne nous l’avait pas dit !

Lol !!!

Et pourquoi finalement ne pas rebaptiser France Inter « la Pravda » pendant que la journaliste, passée par la fameuse université étasunienne de Columbia et le non moins fameux CSJ des jeunes journalistes, y est ?

France Inter, vous savez, la radio qui disait que le Brexit ne passerait pas, et que s’il passait ce serait une catastrophe économique, idem pour Trump, etc.. etc… autant de fausses informations démontées par les faits.

PostHeaderIcon Carnet – Le Chanteur George Michael a donné son coeur au ciel en ce dernier Noël à l’âge de 53 ans.

L’icone sexy britannique surmédiatisée  de la pop musique énergique et funkisante des années 80, au brushing parfait, à la barbe de 3 jours, au regard lubrique et à la boucle d’oreille en forme de croix mais pas en bois, George Michael, a rendu l’âme à seulement 53 ans.

Son look commercial de boys band charmeur et langoureux, provocateur et un brin suffisant, sa musique populaire sucrée et volontaire, ses paroles nostalgiques, beaufisantes et parfois niaiseuses, ses clips souvent glauques et anti-religieux, tout comme ses frasques sexuelles, l’alcool et la drogue, auront forgé son succès auprès des élites puis des naïfs ados lors de ses premiers succès avec Wham, puis de leurs parents au fil de sa carrière en solo…

Un vrai faux rebelle au service de la Doxa élitiste

Réel artiste auteur, compositeur, instrumenteur et interprète, il avait vendu plus de 100 000 000 d’albums mêlant guimauve et provocation, un succès qui lui assurait des revenus difficilement égalables, mais un succès face auquel il n’était visiblement pas préparé.

Très porté sur la chose, il avait sorti un tube explicite sur le sexe qui avait été censuré dans son pays. dans les années 90.

Il fut l’une des premières icones mondiales à faire son outing sur son homosexualité et à militer pour les droits des Gays et LGBT, comme une rétribution à la médiatisation et au battage qui l’avaient porté aux nues du Star Système.

Déchéance rabelaisque, un brin tourmenté et provocateur

A la fin des années 2 000, il avait été arrêté près de Los Angeles pour exhibition sexuelle dans les toilettes, mais ce scandale avait largement été étouffé et tourné par les grands médias en un étrange complot de la police californienne.

Plus récemment, après un passage par la case prison lié à la consommation de drogues, il tentait de revenir sur le devant de la scène, mais après un long coma de 3 semaines lié à une pneumonie, la peau avait prématurément vieilli et le charme n’opérait plus comme avant envers les jeunesses en déshérence et les papas et mamans en mal de chansons que lui-même qualifiait, avec quelques éclairs de lucidité, de « ringardes ».

Apparemment toujours addicte aux substances illicites, les causes de sa mort à l’âge de seulement 53 ans, annoncée comme « paisible » par son agent, ne sont pas connues en cet instant.

Elevé dans la religion chrétienne protestante, lui qui dans ses chansons déclarait ne pas avoir besoin de lire la bible pour comprendre l’amour (mais visiblement ne parlait-il pas du même amour) aura rendu l’âme un jour de Noël, en ce dernier Noël 2016, comme un pied-de-nez à l’un de ses plus grands succès dans lequel il semblait s’en prendre à une rupture avec un(e) ex – sinon avec Dieu ? – à qui il aurait donné son coeur mais qui l’aurait, chante-t’il, abandonné…

Hécatombe de stars couvertes d’or

Notons avec ce nouveau décès que bon nombre des stars des années 80 sont mortes bien en-deçà de l’espérance de vie, d’une fait d’une vie totalement dissolue : on peut évoquer Michale Jackson, Prince, David Bowie (décédé à un âge plus avancé) et tant d’autres, dont la liste devient  vraiment compliquée à tenir à jour tellement les stars tombent désormais comme des mouches.

Paix à leur âme, mais puisse cette déchéance physique accélérée sous des monceaux d’or servir d’alarme aux jeunes générations futures en mal de repères.

PostHeaderIcon Complotisme et fausses informations – Concernant Alep, Éric Denécé dénonce « une falsification complète de la réalité » dans les médias

Source : Darth Walker par Agoravox.tv

« Depuis quelques jours, des voix se font entendre dans les grands médias pour dénoncer la désinformation qui sévit sur la guerre en Syrie, et plus particulièrement sur la bataille d’Alep, au sein de ces mêmes grands médias.

La dernière en date de ces dénonciations est celle d’Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Voici ce qu’il déclare le 21 décembre 2016 sur LCI face à Yves Calvi (entretien intégral ici) :

Éric Denécé : Un autre point qui me paraît important d’aborder, c’est ce qui se passe en ce moment à Alep. On est à mon sens sur une falsification de l’information qui est énorme. Bien sûr qu’il y a une guerre civile en Syrie, bien sûr que la situation d’Alep est inadmissible. Ceci dit, ça ne concerne que 30% d’Alep, ça concerne soit des civils qui sont pris en otages par des jihadistes, soit des gens qui refusent de quitter les quartiers parce qu’ils soutiennent ces mêmes jihadistes. On ne vous parle pas de tout ce qui se passe ailleurs en Syrie.

Yves Calvi : On se fait rouler dans la farine avec Alep ?

Éric Denécé : On se fait rouler dans la farine avec Alep. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas des victimes innocentes qui périssent.

Yves Calvi : Y a bien une ville qui est détruite ?

Éric Denécé : Il y a un tiers, seulement un tiers des quartiers d’Alep qui sont victimes des bombardements, et j’insiste, c’est un tiers de la ville dans lequel des jihadistes dangereux sont présents, et ce sont ces jihadistes qui depuis des années tirent sur les quartiers chrétiens, tirent sur le reste de la ville, ce dont on ne parle jamais. On ne parle pas non plus du massacre humanitaire que conduisent les Saoudiens aujourd’hui au Yémen, où systématiquement des hôpitaux sont ciblés, où des sites archéologiques sont détruits. Un de nos contacts qui rentrait du terrain l’autre jour nous disait la chose suivante : il disait qu’en Syrie, il y a des tas d’endroits où les choses se passent bien, c’est vrai qu’on peut aller dîner dans la rue le soir dans les quartiers de Damas, les gens de Damas vont passer l’été dans des bungalows à Lattaquié au bord de la mer…

Yves Calvi : Ça rappelle une situation qu’on a notamment connue au Liban…

Éric Denécé : Voilà. Donc le pays n’est pas à feu et à sang. Au Yémen, c’est totalement différent, il n’y a quasiment pas 1 km² qui ne soit pas bombardé par les Saoudiens, dans lesquels les combats n’aient pas lieu, et on ne parle pas de cela. Il y a un autre point que je voudrais évoquer, c’est que nous avons eu dans les années 1990, dans une ancienne colonie française, le Congo, une guerre civile a fait 400 000 morts sur 4 millions d’habitants, c’est-à-dire 10% de la population. On n’en parle pas non plus. Donc aujourd’hui, le focus qui est mis sur la Syrie d’une part, et sur Alep avec les désinformations qui les accompagnent est une falsification complète de la réalité. Ce qui ne veut pas dire qu’on défende Bachar el-Assad, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y ait pas de victimes civiles qui disparaissent, mais il y a quelque chose d’extrêmement dangereux : pour un jeune islamiste aujourd’hui, la façon dont les médias occidentaux présentent la crise d’Alep est une motivation pour passer à l’action.

Yves Calvi : Comment l’expliquez-vous justement cette situation et ce manque de lucidité ? En l’occurrence, ce que vous êtes en train de nous expliquer l’a été, à ma surprise aussi, en partie, par les invités de l’émission que nous avons consacrée la semaine dernière à Alep. Et, je vous le dis franchement, je m’inquiétais d’être tout simplement en train de faire une émission révisionniste sur ce qui est en train de se passer au même moment et qui tire des larmes au monde entier…

Éric Denécé : Là, par exemple, c’est très frappant, on voit la communauté syrienne en France et dans d’autres pays européens qui est absolument scandalisée de voir la façon dont les médias présentent la situation. Je pense que nos médias, en France, je suis obligé de rester un peu général, sont un peu suivistes du mainstream médiatique qui est impulsé et imposé par les médias anglo-saxons et par les médias arabes qui, eux, ont intérêt à présenter la situation en Syrie comme quelque chose d’absolument scandaleux. Et comme toujours, 300 000 morts dans cette guerre, 5 ans de guerre civile, c’est quelque chose d’horrible, il y a à peu près 90 000 militaires qui ont été tués, il y a à peu près 60-70 000 personnes soutenant le régime, ou en tout cas neutres, qui ont été massacrées. On nous présente les faits comme si Bachar avait tué 90% de la population, ce qui est inexact, ce qui ne veut pas dire que ce soit un saint.

Yves Calvi : C’est extrêmement grave ce que vous nous dites, parce que ça veut dire que nous participons, d’une façon ou d’une autre, à la naissance des jihadistes et des assassins de demain.

Éric Denécé : De deux façons : en étant toujours en relation avec des États qui encouragent directement ou indirectement le jihadisme, par le wahhabisme notamment, l’Arabie Saoudite et le Qatar. Et de l’autre côté, sur ce qui se passe aujourd’hui à Alep, le fait de mettre le focus en montrant à tort que les pauvres populations islamistes de ces quelques quartiers d’Alep sont des victimes de l’Occident, eh bien on redonne du carburant à ceux qui, dans nos banlieues ou à l’étranger, considèrent que le peuple arabe dans le monde est victime de l’ostracisme occidental, et ça les pousse à passer à l’action.***

Le 15 décembre sur LCI, Yves Calvi proposait un débat sur la libération d’Alep par Bachar el-Assad et son allié russe Vlamidir Poutine. Celui-là même dont il disait craindre, face à Éric Denécé, qu’il relève du « révisionnisme ». Intervenants : Frédéric Pons (journaliste, écrivain, spécialiste de géopolitique, professeur à Saint-Cyr et auteur de Poutine), Isabelle de Gaulmyn (rédactrice en chef adjointe au journal La Croix, un quotidien très présent pour couvrir Alep), Frédéric Pichon (professeur de géopolitique, spécialiste de la Syrie et chercheur associé à l’université François Rabelais de Tours, auteur de Syrie : pourquoi l’Occident s’est trompé aux éditions du Rocher) et le général Vincent Desportes (professeur de stratégie à Sciences Po et HEC, a dirigé l’école de guerre et auteur de La Dernière Bataille de France chez Galimard).

En voici la première intervention…

Frédéric Pons : On a assisté, en tout cas en Occident, en France, aux États-Unis, en Europe, à un déluge de mots extrêmement forts, on a parlé de génocide, de massacres à grande échelle. Il y a un peu de vrai et beaucoup d’intoxication, beaucoup de désinformation sur ce qui s’est passé. Le vrai, ce sont les bombardements au coeur d’une ville (…). On a oublié de dire, en tout cas les médias dominants, qu’il ne s’agit pas de l’ensemble de la ville d’Alep, il y a des précisions qui n’ont pas été données. Pour donner une échelle, les quartiers les plus détruits pourraient correspondre à un ou deux arrondissements de Paris. Le reste, ce qu’on appelle Alep-ouest, a été complètement épargné par les bombardements et les gens vivent là-bas. Quand on va là-bas, et je m’y suis rendu, les terrasses de cafés sont pleines de gens, alors qu’à Alep-est, ce sont des quartiers détruits où des gens se sont enterrés dans les caves pour échapper aux bombardements. (…)

Yves Calvi : Y a des témoignages abominables, on va achever les gens dans des hôpitaux…

Frédéric Pons : Parlons de ces témoignages. Quand je parle d’intoxication, de manipulation, on sait aujourd’hui qu’un certain nombre d’images présentées, venant d’Alep-est et de ces quartiers, ont été manipulées, un certain nombre de tweets de ces messages avec des personnes, des gens angoissés racontant leur calvaire, tout ça a été manipulé par la propagande islamiste. Nos médias ne l’ont pas dit, on le sait aujourd’hui. On sait aussi qu’une grande partie des bilans annoncés repose sur peu de choses, on sait que cet Observatoire syrien des droits de l’homme, qui est basé à Londres et qui est représenté par une seule personne, ne donne qu’une partie de la vérité, et les 400 000 morts annoncés aujourd’hui sur l’ensemble de cette guerre sont probablement à réduire de moitié.

***
Le 15 décembre, sur France Info, André Bercoff s’insurgeait déjà contre la désinformation des médias sur Alep :

Le 14 décembre, dans le 20h de France 2, Etienne Leenhardt (directeur-adjoint de l’information de France 2) admettait que les rebelles d’Alep étaient pour l’essentiel des soldats d’Al Qaida :

Du côté de la presse écrite, on pourra noter l’entretien donné le 16 décembre au Figaro par Caroline Galactéros, docteur en science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées. Voici son jugement sur le traitement médiatique de la bataille d’Alep :

« Si vous me pardonnez cette franchise, je le trouve globalement déplorable et surtout dangereux. Par ignorance, goût du sensationnalisme et de la polarisation manichéenne des situations, confiance excessive dans les réseaux sociaux, ou par inclination à relayer la doxa véhiculée par le pouvoir et ses alliés, la plupart des médias se sont engouffrés depuis des mois dans la brèche de la facilité et ont relayé bien des informations parcellaires voire fausses (cf. l’affaire des « Casques Blancs » ou « l’opération OSDH » – source unique elle aussi anglaise, clairement contestable et pourtant devenue la référence depuis cinq ans). Ils ont en conséquence nourri une interprétation déformée des enjeux et des faits. Bref, l’immense majorité des médias occidentaux s’est fait la caisse de résonnance naïve ou parfois sciemment compliced’une vaste entreprise de désinformation sur la nature des « rebelles », les objectifs réels de la guerre, l’idée même d’une guerre civile ou encore la dimension confessionnelle du conflit de fait secondaire mais montée en épingle, etc… »

Elle ajoutera que, « depuis quatre ans, il n’y a plus un « rebelle modéré » en Syrie. C’est une pure utopie voire un mensonge éhonté et délibéré. »

Le 20 décembre, un article du site de France-Info se demande : « Qui sont les rebelles encore présents à Alep ? » Au sein de la constellation de groupes armés, « le plus radical est le Front Fatah Al-Cham, le nouveau nom du Front Al-Nosra, l’ancienne filiale d’Al-Qaïda en Syrie« . Il adopte une « ligne jihadiste radicale : ses membres revendiquent la création d’un État islamique et l’application stricte de la charia« .

On trouve aussi le mouvement Ahrar Al-Cham, qui « prône l’application stricte de la charia« .France Info précise :

« Dans certaines zones qu’il contrôle à Alep, le groupe a imposé le port de la burqa, note l’Institute for the study of war, un think-tank américain. Ils organisent aussi des attentats à la voiture piégée, mais n’appellent pas à un jihad global hors des frontières syriennes, contrairement à d’autres groupes jihadistes. Malgré l’idéologie radicale du groupe, les Etats-Unis ont fourni des missiles anti-chars à Ahrar Al-Cham jusqu’en 2015, précise le document. »

Une autre coalition se nomme Fatah Halab et constitue « environ la moitié du contingent rebelle au sein la ville » : « On y trouve à la fois des groupes islamistes, des organisations militaires plus neutres et certaines forces qui prônent la mise en place d’un régime démocratique.« 

Difficile de trouver une cohérence idéologique au sein de cette alliance, concède France Info :

« Des groupes proches des Frères musulmans y combattent aux côtés d’anciens militaires de l’armée syrienne ayant fait défection. On y retrouve aussi l’Armée syrienne libre (ASL) (…). L’ASL est loin de correspondre désormais à la perception que l’on en a en Occident, c’est-à-dire modérée et en faveur de la laïcité, du moins sur le terrain alépin. Les groupes ou les brigades qui lui sont affiliés ne sont pas jihadistes, certes, mais les Frères musulmans, qui y sont largement représentés, cherchent bel et bien à instaurer la charia« , explique au Monde diplomatique Fabrice Balanche, géographe spécialiste de la Syrie. »

Déjà, dans un article du Monde du 15 mars 2016, on apprenait que l’Armée syrienne libre était désormais « sous la coupe d’Al-Nosra ».

Bref, les rebelles apparaissent composés de jihadistes, d’islamistes purs et durs, et de groupes hétéroclites, dominés par des extrémistes. Et dire que certains continuent de les soutenir en espérant qu’en jaillissent la démocratie… »

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT 

A la lumière de ces témoignages et de ces expertises, que comptent faire Facebook, Google et Twitter pour éradiquer toutes ces fausses informations colportées par lesgrands médias alignés, les lobbys oligarchiques et la CIA ?

Voilà encore un terrain déserté par les bien pensants et les inverseurs de valeurs et de réalité…

Le travail à accomplir pour rétablir s’annonce immense, et Google, Twitter, Facebook et tous les lobbys qui se seront corrompus dans cette affaire syrienne et bien d’autres devront être jugés et rendre des comptes y compris leurs détenteurs et y compris sur le plan pénal.

Le retour à la Vérité pourra difficilement se passer d’une purge complète des grands médias et des réseaux d’information, certes non violente, mais radicale.

PostHeaderIcon Carnet – Claire Severac nous a quittés prématurément !

Source : E&R

« C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de notre amie.

Claire se battait depuis plusieurs mois contre la maladie.

Nos pensées vont à sa famille. »


Vidéo archive : Claire Severac et la Guerre secrète contre les peuples

LE COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Quelle triste nouvelle en ce jour de Noël 2016, avec cette disparition prématurée d’une grande personnalité du Mouvement pour la Vérité !

Claire Séverac fut l’une des premières personnalités à s’attaquer frontalement au Système, que ce soit le Bilderberg ou concernant les décisions en matière de santé publique avec les Chematrails, Monsanto, etc.. etc… !

Elle avait produit plusieurs livres d’informations du grand public ainsi que des émissions internet avec E&R mais aussi Tepa de Meta TV.

Nos meilleures pensées vont à ses proches et à sa famille, et à elle-même si elle a la possibilité de conserver un contact spirituel avec la terre : qu’elle sache que ses travaux suivis par un public nombreux sont un exemple de courage.

Grâce à son engagement, la quête de Vérité a poussé de nouvelles limites et ouvert le champ à de nouveaux acteurs qui sauront être à la hauteur de son héritage.

Merci Claire pour votre oeuvre léguée aux générations futures : Ici bas le combat continue,e t si d’où vous vous trouvez désormais vous avez la possibilité de demander, voire de prodiguer de l’aide, elle sera la bienvenue !

PostHeaderIcon Antisémitisme – Israël refuse d’appliquer le Droit international après la résolution de l’ONU sur les colonisations, certains lobbys aux USA traitant l’Assemblée d’ « antisémite ».

Source : francais.rt.com

 » «Antisémite», «trahison» : vives réactions à la résolution de l’ONU sur la colonisation israélienne

Choisissant l’abstention plutôt que le veto, les Etats-Unis ont rompu avec leur position traditionnelle. Dans le camp républicain, ce dernier geste de Barack Obama ne passe pas.


«C’est une grande perte pour Israël qui rendra bien plus ardue la négociation de la paix, mais nous y parviendrons !», a estimé le futur président américain Donald Trump après l’adoption à l’ONU d’une résolution condamnant la colonisation israélienne, rendue possible par l’abstention des Etats-Unis – qui, dans des cas similaires, avaient opposé leur veto par le passé. La position de Washington a suscité de vives réactions, y compris aux Etats-Unis.

Adopté grâce à l’unanimité des 14 autres membres, le texte, qui dénonce la «violation flagrante du droit international sur le territoire palestinien», a provoqué la colère du camp démocrate. «Le fait que ce texte mal conçu soit passé aujourd’hui ouvre un nouveau chapitre honteux dans la curieuse histoire anti-israélienne des Nations unies», a estimé le sénateur de l’Arizona et ancien candidat républicain à la présidence, John McCain. Réputé pour son indéfectible soutien à Israël, il a qualifié l’abstention des Etats-Unis lors du vote de «complicité dans cette attaque outrageante».

Plus directes encore sont les critiques du sénateur Lindsey Graham, qui estime que cette résolution «renforce le mal», n’hésitant pas à la qualifier d’«antisémite». Paul Ryan, de son côté, affirme que le texte «anéantit la paix et crée un précédent diplomatique pour isoler et diaboliser Israël». Il a ajouté, faisant référence à la passation de pouvoir à la Maison Blanche prévue pour la fin du mois de janvier 2017 : «Notre gouvernement républicain travaillera à l’unisson pour réparer les dégâts causés par l’administration Obama et reconstruire notre alliance avec Israël.»

Dans le camp républicain, certains parlent de «trahison finale» de Barack Obama, dont les proches assument la décision d’abstention au Conseil de sécurité, faisant notamment écho à certaines Unes de journaux israéliens évoquant «un coup de couteau dans le dos».(…) »

Lire la suite et la fin de cet article sur francais.rt.com.

LE COMEMNTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Mais que font le Crif, la Dilcra et la Licra qui apparamment n’ont toujours pas porté plainte à cette heure contre l’ONU, malgré cette décision prétendument « antisémite » rappelant les heures sooombres de l’Histoire !

Une décision pleine et entière que l’entité sioniste compte bien piétiner, se plaçant impunément une fois de plus au-dessus du droit en général, et du droit international en particulier.

A noter enfin concernant ce dossier israëlo-palestinien que le crypto-conspirationniste proche de l’extrême-droite sioniste Alex Jones s’insurge contre cette décision de l’ONU…  ne laissant plus planer aucun doute sur son rôle dans la pseudo complosphère étasunienne, largement déconnectée des réalités comme nous le rappelons régulièrement, et abondamment financé pour orienter la colère du peuple us vers une énième impasse.

PostHeaderIcon Rebondissement – Christian Estrosi porte plainte contre Mediapart après un reportage à charge sur la sécurité niçoise incluant un selfie avec le terroriste

Source : francais.rt.com

 » L’ancien maire de Nice Christian Estrosi s’apprêterait à attaquer le site français en justice pour diffamation, à propos d’un article sur les repérages effectués par le terroriste du 14 juillet dans lequel figure un selfie des deux hommes.

«Article à charge» ou encore «synthèse d’approximations» : c’est ainsi que l’entourage du premier adjoint au maire de Nice Christian Estrosi, interrogé par l’AFP, a qualifié la publication du site d’information Mediapart sur les repérages qui auraient été effectués par l’auteur de l’attentat de Nice Mohamed Lahouaieh Bouhlel.

Se basant sur les images des caméras de surveillance de la ville, l’article indique que le terroriste aurait effectué pas moins de 11 passages sur la promenade des Anglais, dans les jours précédents son terrible passage à l’acte. Selon Mediapart, Mohamed Lahouaieh Bouhlel serait en effet parvenu à plusieurs reprises à se rendre sur les lieux de son futur crime, et ce au volant de son poids lourd de location, un type de véhicule dont la circulation est pourtant interdite à cet endroit.

Un selfie qui passe mal

Le média français publie par ailleurs plusieurs images liées à l’enquête, et notamment un selfie du terroriste et de Christian Estrosi, qui aurait été pris le 15 août 2015 sur la promenade des Anglais. Le cliché aurait été retrouvé par les enquêteurs sur la page Facebook du meurtrier, explique une source proche du dossier à l’AFP.

Une image qui provoque la colère de l’entourage de l’adjoint au maire de Nice, qui confie à l’AFP : «Alors que notre ville est toujours en deuil et qu’une enquête est en cours, Mediapart aurait-il eu accès à des images qui sont normalement protégées par le secret de l’enquête ?»

«Nous portons plainte sur ces propos scandaleux allant jusqu’à faire croire que Christian Estrosi aurait fait volontairement une photo avec le terroriste […] Christian Estrosi ne laissera pas remettre en cause la compétence de ses agents de police municipale […] La ville de Nice et Christian Estrosi portent plainte en diffamation», précise la même source à l’agence de presse française, ajoutant que le site journalistique n’a pas interrogé la ville dans le cadre de son enquête. (…) »

Lire la suite et la fin de cet article sur francais.rt.com.

LE RAPPEL DU LABO SOLEIL VERT 

Rappelons que quelques mois avant les attentats, des spécialistes israëliens étaient venus jauger de l’efficacité de la sécurité niçoise et promulguer des « conseils »… cette même sécurité épinglée par Mediapart pour ses nombreuses lacunes lors des attentats !

Pour les grands médias alignés, Israël est LA référence incontournable en matière de sécurité anti-terroriste, mais visiblement il y a eu quelques lacunes le 14 Juillet 2016 dans le dispositif mis en place, en plein Etat d’urgence, et alors que les rumeurs sur une attaque visant la côté méditerranéenne française bruissaient sur la toile pour cet été dramatique…